ABSTRACT

Ce post décrit l’installation et la configuration d’un système de fichier monté en réseau. On travaille sur une machine Linux CentOS 7 installé sous VirtualBox.

Installation (sur le client et sur le serveur)

yum -y install nfs-utils nfs-utils-lib

Configuration serveur

On doit ajouter les répertoires à exporter dans le fichier /etc/exports.

Créer un répertoire à exporter (c’est le répertoire qui sera partagé -partage réseau- par le serveur)

mkdir /public

Y ajouter trois fichiers de test:

touch /public/nfs1 /public/nfs2 /public/nfs3

Modifier/renseigner le fichier d’export:

vi /etc/exports

Ajouter la ligne suivante:

/public    *(ro,sync)

Explications:
/public: répertoire partagé en réseau

*: Les clients autorisés à accéder au partage. Ici, tous les clients sont autorisés. Mais on peut aussi limiter les adresses IP autorisées. Par exemple:

192.168.0.0/24 n’autorise l’accès au répertoire /public qu’aux adresses du réseau 192.168.0.0/24.

ro: Read Only. L’accès n’est autorisé qu’en lecture, pas en écriture.

sync: Le partage ne se fait que lorsque les changements (écritures) ont été “commités” sur l’espace /public. Cela est lié à la façon dont les UNIX écrivent sur les disques. C’est plus lent mais plus fiable.

 

Démarrer le service rpcbind

service rpcbind start

Démarrer le serveur nfs

/etc/init.d/nfs start

(ou bien “service nfs start”).

Procéder à l’export: “exportfs -v”.

Vérifier par “showmount -e”.

 

Attention à désactiver le firewall (iptables –flush) et selinux (setenforce disabled)

Configuration du client

Il faut installer les package suivants:

 yum -y install nfs-utils nfs-utils-lib

Après l’installation du package, on peut voir les répertoires exportés par le serveur par la commande:

showmount -e <ip_du_serveur>

 

On crée sur le client un répertoire qui est directement lié/monté au répertoire du serveur:

 

mkdir partage_reseau

mount <ip_du_serveur>:/public partage_reseau

Vérifier:ls partage_reseau

doit renvoyer: nfs1, nfs2, nfs3

Leave a Comment